Nicole Belloubet, ministre de la Justice, a rendu visite vendredi après-midi au stage éducatif de Clermont-Ferrand.

La CEE accueille actuellement cinq jeunes délinquants juvéniles en milieu ouvert. Les jeunes sont soumis à des horaires mais peuvent sortir pendant la journée. Cette structure publique est une alternative à la détention en prison ou dans un centre éducatif fermé.

"Il offre un large éventail de réponses" explique Nicole Belloubet. "C’est ce que nous essayons de faire au sein du PJJ, c’est-à-dire que nous répondons tous deux par des mesures de garderie, par des institutions comme celles-ci, qui sont à la fois des institutions d’accueil et de réaménagement, et par des structures plus fermées lorsque il semble nécessaire, c’est cette pluralité qui est importante pour soutenir ces jeunes. "

Beaucoup de ces mineurs sont ici depuis plusieurs mois. Prendre en charge ces jeunes délinquants nécessite du temps mais également beaucoup de personnel. Le syndicat majoritaire dénonce un manque de ressources.

"Vous devez savoir que nous sommes ouverts 365 jours par an, 24 heures sur 24, donc les cycles temporels sont très importants" Arnaud Blatteyron, co-secrétaire du SNPES PJJ / FSU, explique. "Il y a des éducateurs qui travaillent la nuit, le jour, nous pouvons avoir jusqu'à douze jeunes qui demandent un suivi individuel et tout à coup, devenir un seul éducateur dans le service, ce n'est pas possible."

La visite du ministre de la Justice s'est terminée par une réunion avec les différents acteurs locaux de la protection judiciaire de la jeunesse, ainsi que des hommes politiques et des magistrats. Une réunion à laquelle la presse n'a pas été invitée.

À Clermont-Ferrand, le ministre de la Justice fait le point sur la politique de protection de la jeunesse
Le ministre de la Justice était à Clermont-Ferrand vendredi après-midi pour visiter le stage éducatif de Clermont-Ferrand. L'occasion de faire le point sur la politique de protection de la jeunesse. Intervenants: Nicole Belloubet (ministre de la Justice, ministre de la Justice), Arnaud Blatteyron (Co-secrétaire du SNPES PJJ / FSU) – Rapport: Laurent PASTURAL et Mariette GUINE. Montage: Sébastien BONNETOT